S'abonner au blog de la mosaique Nouveaux articles Suivre les commentaires du blog de la mosaique Commentaires


Tout ce qu’il faut savoir sur la mosaïque

Les mosaïques sont des créations artistiques réalisées en assemblant des pierres, du verre ou tout autres petits morceaux de différents matériaux. La mosaïque est aussi une technique d’art décoratif qui joue un rôle important dans le design d’intérieur. Cet art peut avoir une signification spirituelle et culturelle. Avez-vous vu les mosaïques dans les cathédrales ? Ce sont de parfaits exemples de mosaïques avec une signification spirituelle. Les dessins et les motifs sont créés avec des fragments de poterie (appelés tessères) et de petits carreaux ou du verre, coloré ou non.

Le dessin ou motif dépend de l’inspiration de l’artiste. La plupart des artistes mosaïstes utilisent de la porcelaine, des coquillages, des graviers, de la céramique et du verre. Les fragments sont appelés des tessères tandis que les espaces entre ces fragments, où les joints sont placés, sont appelés interstices. Le mouvement ou le flot des tessères s’appelle l’andamento. Voici les quelques termes que vous devriez connaître si vous faîtes de la mosaïque. Il y a plusieurs façons de découper les morceaux utilisés en mosaïque et on appelle cela ‘opus’ ce qui signifie en latin ‘travail’.

Les différentes façons d’organiser une mosaïque

    Voici les différentes techniques de coupe et de placement des matériaux :

  • Les tessères sont alignées en lignes droites, comme des briques (opus tessellatum)
  • Elles sont placées verticalement et horizontalement sur une grille classique (opus regulatum)
  • Elles suivent des lignes ondulées (opus vermiculatum)
  • Une image ou un fond peuvent être ajoutés aux lignes ondulées (opus musivum)
  • L’ensemble peut avoir une apparence désordonnée en raison de la forme irrégulière des tessères (opus palladarium)

Les différentes méthodes que vous trouverez en mosaïque

    Trois différentes méthodes sont utilisées en mosaïque.

  1. La première est la méthode directe. Comme son nom le suggère, les morceaux sont placés ou collés directement sur la base. Cette méthode est recommandée pour des vases ou de petits objets. La mosaïque est assez visible pour faire des ajustements. Le coté négatif de cette méthode est que vous devez travailler directement sur le support final ce qui produit parfois des résultats irréguliers et ne convient donc pas pour des projets de grandes taille.
  2. La méthode indirecte est par contre souvent utilisée pour les grands projets. Ici, les morceaux sont d’abord placés à l’envers puis collés sur du papier sulfurisé avant d’être transférés sur la surface finale, sol ou mur par exemple. Cette méthode, utilisée pour des dessus de tables, des bancs ou des projets muraux, permet à l’artiste de faire des corrections et le résultat est donc plus régulier.
  3. Enfin, la troisième méthode est appelée double méthode indirecte. Quand cette méthode est utilisée, la totalité du motif est visible même pendant le processus de création, d’où le nom de double indirecte. Les tessères sont placées sur un support avant que ce support soit retourné et enlevé. La méthode indirecte est ensuite utilisée pour achever le travail. Cette méthode est délicate et le résultat peut parfois en pâtir.

La tessélation est la fonction mathématique des mosaïques. Chaque tessère est mathématiquement placée pour garantir la précision et la beauté de l’œuvre. De nos jours, grâce aux progrès de la technologie, les images digitales sont aussi utilisées. Par exemple, un motif est choisi pour un sol et l’image est décomposée en pixels qui ressemblent alors à des carreaux de céramique comme celle visible dans la piscine de l’Université de Toronto. Les images digitales permettent de représenter une variété de thèmes.
Les mosaïques ont beaucoup évolué depuis qu’elles sont apparues sur la scène artistique. Nombre de personnes sont intéressées par cet art qui est facile à apprendre. Si vous voulez apprendre la mosaïque, nous vous conseillons de vous inscrire à un cours dont le prix peut être variable.

Données de cet article Tout ce qu’il faut savoir sur la mosaïque :
Date lundi 20 mars 2017
Rubrique La mosaïque pour les débutants
Commentaires Aucun

Vos commentaires sur Tout ce qu’il faut savoir sur la mosaïque

XHTML: Vous pouvez vous servir de ces tags HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le dernier Cloud

  • methode mosaique indirecte
  • petits objets en mosaique
  • comment s'appelle chaque fragment qui composent la mosaique
  • les façons de les mosaïques
  • comment opus regulatum
  • "opus musivum"
  • differente coupe de la mosaique
  • comment s'appelle la pierre qui compose une mosaique
  • technique de coupe mosaique
  • quand les mosaique sont apparu
  • méthode placement mural mosaique
  • andamento et opus en mosaique
  • comment s'appelle un fragment de céramique
  • où sont placées les mosaïques
  • les opus en mosaïque
  • différentes technique de travail de la mosaïque
  • pourquoi la mosaique s'appelle le bon pasteur
  • mosaique gravier roule de verre
  • differentes techniques de coupe de la mosaique
  • nom morceau de mosaïque
  • mosaïque nom petits morceau
  • tout surla mosaique
  • comment s?appelle un fragment de céramique ?
  • techniques utilisées en mosaìque
  • être mosaiste d'art